Photo Erdre - Erdre à vélo - Sucé-sur-Erdre.jpg

Accueil > Activités & loisirs > L'Erdre à vélo > Boucle Nantes / Sucé-sur-Erdre / Nantes

Balade à vélo le long des rives de l’Erdre : de Nantes à Sucé-sur-Erdre (39,5 km)

Entre Nantes et Sucé-sur-Erdre, les bords de l’Erdre présentent une belle variété de paysages. Cette boucle de randonnée VTT de 39,5 km longe les berges de la rivière sur 18 km, et permet de prolonger nos itinéraires sur la rive gauche et sur la rive droite. Le dépaysement est garanti, quelle que soit la saison !

 

55212-svg.png

39,5 km aller-retour, dont 18 km en suivant les rives de l'Erdre

icons8-laps-de-temps-64.png

3 h - 4 h                       

icons8-attention-96.png
  • Après le port de la Grimaudière à La Chapelle-sur-Erdre, le chemin de la Gascherie commence. Il est interdit aux vélos pour préserver la rive. 

  • Après Port Jean à Carquefou débute le sentier menant au restaurant du Vieux Gachet. Ce sentier est interdit aux vélos pour préserver la rive très dégradée. 

  • Au parc floral de la Beaujoire, il vous faut rouler au pas. Profitez-en pour contempler les superbes massifs de fleurs du lieu. Comme plus d'un avant vous, si la tentation est trop grande de traverser le parc sans tenir compte de son règlement, il y a de fortes chances que les sifflets des gardiens résonnent à vos oreilles.  

Pour cette sortie adaptée aux VTT, aucune difficulté particulière n’est à prévoir, dès l’instant où vous vous sentez capable de rouler sur cette distance.

Cette ballade emprunte les rives de l’Erdre (sur 18 km), des chemins, une portion de la Vélodysée, et un petit kilomètre de départementale (prudence sur cette partie comprise entre Sucé-sur-Erdre et Carquefou).

De Nantes à Sucé-sur-Erdre : 18 km de berges, chemins et Vélodyssée

À Nantes, vous profitez des quais très bien aménagés. Une fois que vous avez franchi le pont de la Tortière, le paysage devient plus champêtre. Vous n’avez pourtant pas encore quitté la ville. Cette coulée verte offre un avant-goût de ce qui vous attend une fois que vous dépassez le pont de la Jonelière.  

La campagne commence à se déployer. Berges, bois, petite route de campagne vous mènent jusqu’au port de la Grimaudière à La Chapelle-sur-Erdre. 

Il faut ensuite vous éloigner du tracé de l’Erdre pour rejoindre le parcours de la Vélodyssée. Cette portion de la balade devient particulièrement roulante et vous conduit jusqu’au coquet port de Sucé-sur-Erdre.

Une fois que vous avez traversé le pont, vous entamez le trajet du retour vers Nantes.

 

De Sucé-sur-Erdre à Nantes : 21.5 km de chemins, berges, départementale et vignoble

Le trajet du retour s’entame par les rives de la Papinière à Sucé-sur-Erdre. En hiver, il arrive qu’elles soient très boueuses. Il faut donc forcer un peu plus sur les pédales pour ne pas se retrouver embourbé, les deux pieds dans la gadoue. 

Après la Papinière, l’itinéraire oblige à emprunter une courte section de départementale, ce qui induit d’être vigilant. 

 

Après 1 kilomètre, le chemin des Enfas permet de retrouver une plus grande quiétude afin de gagner les derniers vignobles des bords de l’Erdre. Ils dominent Port Jean à Carquefou. 

 

Depuis Port Jean, le chemin menant à la Chantrerie est interdit aux vélos pour préserver les berges. Cela implique un détour par la Fleuriaye sur un chemin particulièrement agréable. Vous y admirez de superbes vaches écossaises, remarquables par la longueur de leurs poils roux et de leurs cornes, ainsi que de nombreux chevaux. Comme ce chemin longe le ruisseau de l’étang Hervé et sa zone marécageuse, vous pouvez contempler les hérons blancs ou cendrés qui y nichent. 

Une passerelle vous permet ensuite de reprendre la direction du quartier Gachet pour retrouver l’Erdre. 

Á partir du (très beau) parc de la Chantrerie, il vous suffit de suivre la berge pour regagner Nantes et le bassin Ceineray.