La Grimaudière à La Chapelle-sur-Erdre_edited.jpg

Accueil > Activités & loisirs > L'Erdre à pied > Randonnée de Nantes à La Chapelle-sur-Erdre 

Randonnée sur la rive droite de l'Erdre : de Nantes à La Chapelle-sur-Erdre 

 

Entre Nantes et La Chapelle-sur-Erdre, 11 km de rives sont directement accessibles aux randonneurs. Sur ce parcours de 14,250 km entre le bassin Ceineray et le marais de la Gandonnière, toute la richesse de l’Erdre se dévoile dans une alternance de paysages superbes et variés.

55212-svg.png

Accès : 

 

Observation.png

14,250 km (ou 28,5 km aller-retour)             3h30 (ou 7h aller-retour) 

 

 

Faune, flore & châteaux

Observations :

  • Si nous avons choisi pour départ de ce descriptif le bassin Ceineray à Nantes, il est évident que cette randonnée peut être entamée à partir du marais de la Gandonnière à La Chapelle-sur-Erdre.

  • Si vous ne souhaitez pas marcher sur une journée entière, vous pouvez prévoir un retour en tram-train à partir de la gare SNCF de La Chapelle-sur-Erdre centre. Pour un départ de La Chapelle-sur-Erdre avec une arrivée à Nantes, le retour en tram-train se fait à partir de la gare de Nantes. Le billet coûte environ 3 euros.

Durée.png
marche.png

Du bassin Ceineray à Port-Barbe

Sur cette première partie du parcours, vous ne quittez pas l’Erdre de vue.

Cette marche débute au bassin Ceineray puis en suivant le quai de Versailles (qui longe la ligne de tramway).

Elle mène d’abord jusqu’au pont Saint-Mihiel, ouvrage inauguré en 1913.

Après avoir longé l’île de Versailles, vous arrivez au pont Général de la Motte-Rouge.

Le pont suivant est celui de la Tortière. Il se situe 850 m en amont. Une fois que vous l’avez dépassé, la végétation se fait plus dense et la faune est plus variée : les hérons et les cormorans notamment sont de plus en plus visibles. Et si vous partez tôt le matin, vous croiserez sans doute sur le chemin des écureuils. Ils sont particulièrement actifs avant l’arrivée des coureurs à pied et des cyclistes.

Les 2,5 km qui séparent du pont de la Tortière du pont de la Jonelière font longer les parcs de plusieurs belles demeures dont celle du Halleray (propriété privée) et celle du Tertre (propriété de l’université de Nantes).

En marchant sur les quais de la Jonelière, vous passez devant le bar-restaurant La Belle équipe, établissement ouvert en 1877 et rappelant que le quartier fut, jusque dans les années 1960, un lieu de rendez-vous très prisé des Nantais. Ils venaient y faire la fête dans les bars et les guinguettes, pique-niquer et s’y promener les dimanches.

Distance parcourue depuis départ : 5,5 km

De la Desnerie à la Gandonnière

Immédiatement après Port-Barbe, vous pénétrez dans le domaine de la Desnerie. Vous allez d’abord en traverser le bois, dont une partie est publique. Il a été acquis par le département de la Loire-Atlantique en 2001 et sa superficie est de 15 hectares. Il s’agit du bois accessible au public le plus proche du centre-ville de Nantes.

Le château de la Desnerie est une propriété privée. Il a été construit entre les XVème et XIXème siècles. L’aile ouest est l’œuvre de l’architecte de Jean-Baptiste Ceineray (dont le bassin portant son nom à Nantes nous a servi de point de départ pour cette randonnée).

Au niveau de l’entrée du château, il faut remonter la route de la Desnerie sur une centaine de mètres puis prendre à droite pour pénétrer dans un bois longeant l’A11. Une fois passé sous le pont de l’A11, vous quittez la rive de l’Erdre pendant près de 3 kilomètres. Vous traversez alors des espaces boisés et quelques zones résidentielles.

Vous retrouvez la rive de l’Erdre après avoir suivi le chemin de la Boire qui vous conduit presque en face du château de la Chantrerie (sur la rive opposée) avant d’atteindre le port de la Grimaudière, haut lieu de la plaisance à la Chapelle-sur-Erdre.

Suit le sentier de la Gascherie, qui vous fait longer l’un des plus beaux châteaux de l’Erdre, avant d’accéder à la Gandonnière et à sa grande aire de pique-nique.

Le sentier de la Gandonnière est la dernière étape de cette marche. Il vous conduit jusqu’au marais puis se termine au pont SNCF qui enjambe le boire de Nay, limite entre La Chapelle-sur-Erdre et Sucé-sur-Erdre.

Il n’est plus possible de longer l’Erdre à partir de ce point jusqu’au bourg de Sucé-sur-Erdre.   

 

Distance parcourue depuis départ : 14,250 km