Accueil > La Rivière > Préservation de l'Erdre > Fédération des Ami.e.s de l'Erdre

La Fédération des Ami.e.s de l'Erdre

Créée en 1991, la Fédération des Ami.e.s de l’Erdre est une association qui agit pour la protection et la valorisation de l’Erdre. Elle œuvre sur toute la partie navigable de la rivière, c’est-à-dire de Nantes à Nort-sur-Erdre. Son action porte aussi sur ses affluents : le Cens, le Gesvres, et l’Hocmard. Depuis sa création, dans tout ce périmètre, elle réalise des inventaires de la faune et de la flore, scrute l’état des rives et des zones humides (mares et marais). Les connaissances fines des milieux, accumulées au fil des décennies, sont partagées auprès de tous les publics par diverses actions de sensibilisation, des chantiers de restauration des zones humides, ou d’assistance aux riverains. 

 

Sensibiliser tous les publics à la protection de l’Erdre

À la Fédération des Ami.e.s de l’Erdre, on croit au partage. C’est la raison pour laquelle des sorties pédagogiques sont organisées régulièrement. Elles s’adressent à tout le monde, que l’on soit membres de l’association ou pas, et sont gratuites !

Ces sorties permettent de se familiariser avec l’environnement de l’Erdre, de comprendre le rôle essentiel des marais, de découvrir la faune. Pour y participer, c’est très simple : il suffit de suivre l’actualité du compte Facebook de l’association.

Un travail encore plus conséquent de sensibilisation est réalisé auprès des enfants. Salariée de la « Fédé », Flore Gamet intervient au sein du programme « eau en ville » d’Ecopôle. Un programme qui s’adresse aux élèves de primaire et de collège. Il l’amène à réaliser des interventions dans une dizaine d’établissements nantais chaque année, sur les thèmes suivants :

  • D’où vient l’eau potable ?

  • Comment en créer à partir de l’eau des rivières ?

  • Visite d’une marre.

  • Visite d’une station d’épuration.

 

Flore Gamet anime également tous les mercredis après-midi, le Club des Loutrons. En sa compagnie, les enfants nantais y deviennent de véritables spécialistes de la rivière.  Idem pour les enfants du Club Nature de l’école de Port Boyer, qui partent ainsi à la découverte des secrets de leur environnement  proche en bordure d’Erdre.

Enfin, en partenariat avec les animateurs du quartier, des chantiers de restauration de berges ou de marais sont proposés à des jeunes ayant décroché de la vie scolaire.  Un bon moyen de se sensibiliser à des thématiques environnementales, tout en acquérant une première expérience professionnelle.

Trois amis de l'Erdre  (de gauche à droite) : Allan Loonis-Nassif (adhérent), Flore Gamet (pôle animation) et Claude Rousselot (vice-président de l'association)

Les chantiers prioritaires…

En parallèle de ce travail de sensibilisation, la Fédération des Ami.e.s de l’Erdre agit sur le terrain de diverses manières. Les principaux chantiers menés actuellement sont les suivants :

  • Préservation des zones humides : les marais et les mares préviennent autant les risques d’inondation que de sécheresse. Elles stockent l’eau, et concourent à l’épurer en agissant comme des éponges naturelles. Elles sont aussi des réserves de biodiversité. La Fédération des Ami.e.s de l’Erdre veille à leur préservation. Elle réalise des études, et lorsqu’elles mettent en avant une dégradation, des chantiers sont organisés. Si les travaux sont importants, ils peuvent être réalisés par des services municipaux, ou des entreprises. Pour les chantiers plus restreints, les adhérents sont mis à contribution. Ils consistent en arrachage de plantes invasives, telle que la jussie, en plantations d’arbres en bord de rivière, en entretiens et en restaurations de marres.

  • Soutien aux agriculteurs riverains : depuis peu, la Fédération apporte ses connaissances à des agriculteurs riverains de l’Erdre ou de ses affluents qui souhaitent agir pour préserver leurs prairies en zone humide. Cette tendance émergente ne cesse de se développer, et commence à toucher d’autres propriétaires privés riverains de l’Erdre, qui souhaitent restaurer des zones humides se trouvant sur leur propriété. Cette démarche est soutenue par le Département de Loire-Atlantique.

  • Formation d’agents communaux : la Fédération des Ami(e)s de l’Erdre, grâce à son expertise, agit auprès des collectivités pour la formation des futurs agents communaux ayant à intervenir dans les milieux humides en lien avec l’Erdre. 

Fédération des Ami.e.s de l'Erdre

Gwendoline Monnier (pôle expertise), lors des Rendez-Vous de l'Erdre en août 2022 

… et les combats historiques

Par le passé, la Fédération des Ami.e.s de l’Erdre s’est engagée dans des actions qui ont eu un impact direct sur les usages de la rivière. On peut citer notamment l’interdiction de la pratique du ski nautique. Un combat mené dans les années 90, et qui reçut un soutien de poids en la personne de Patrice Martin, Nantais d’origine, détenteur de douze titres de champion du Monde de ski nautique, et de vingt-six records du monde dans cette discipline.

À la même époque, la Fédération a aussi obtenu la diminution de la vitesse de navigation sur l’eau.

Enfin, depuis sa création, la Fédération des Ami.e.s de l’Erdre s’est impliquée dans l’ouverture de chemins d’accès aux rives. Un combat qu’elle mène toujours activement au sein du collectif Erdre Pour Tous, et qui a permis de créer une continuité des sentiers pédestres longeant la rivière à Nantes. Cette lutte reste d’actualité sur les communes de La Chapelle-sur-Erdre et Carquefou.

Pour en savoir plus sur la Fédération des Ami.e.s de l'Erdre, et la soutenir : https://www.federation-des-amis-de-l-erdre.org/page/1335218-l-association